Articles

Affichage des articles du novembre, 2019

Musiques, once again

Image
Un partage et donc une surprise, la fameuse catégorie diffractive "hors-piste" ! Vus entendus appréciés ce vendredi soir en concert. Recommandé.   O. U. R. S.      Olympia magnifico (qui a envoyé du bois !)

Que dire, oui, quoi, enfin, encore et toujours ?

Image

Suppositions penchées

Image
A supposer qu’on me demande ici pourquoi il se penche, serait-ce qu’il se met, plus ou moins soudainement, à chercher quelque chose, ou plutôt quelqu’un, tel un disciple de Diogène dont on jugera qu’il a vraisemblablement déjà réglé la question du soleil puisque des lunettes noires dépassent de la poche de sa veste, à moins que ce ne soit tout simplement parce qu’il éprouve le besoin impérieux d’étudier une tache mystérieuse et sombre sur le bout d’une de ses chaussures, tâche qui pourrait le conduire d’hypothèse en hypothèse -qui ne seront pas dénombrées ici – à retirer sa chaussure gauche -puisque c’est elle- et à la renifler, ce qui serait un indice pour nous, lecteurs ou observateurs de la scène, si ce n’est voyeurs malpolis et intrusifs, qu’il a privilégié une piste empreinte de superstition, et qu’il examine et vérifie probablement dans la foulée ses chances de réussite et de bonne fortune dans un futur qu’il espère pas trop lointain, le prochain arrêt s’il a pris le bus,

2 sur R

Image

Acétone

Chronique des boutons (On /off) Et la pluie continue d’automne De coudre patiemment le jour atone Avec la nuit, mélange monotone Et la lumière sombre du jour empoisonne Le temps et son fil qu’elle mâchonne ON Se garder de l’exil intérieur, peuplé de fausses fenêtres, ça poinçonne Et tant de lucarnes qui bâillonnent,     Ne pas se laisser griffer par les branchages branchés des radios qui badigeonnent Le monde de leur actualité, ou les chaînes télés qui pilonnent Leur unilatérale vulgate, ah ça postillonne Même l’air ils le conditionnent Ils n’en manquent pas, et ils chansonnent   Oh, pas la peine que tu t’époumones Faut-il qu’on s’étonne On sait qui subventionne ? Info nulle part spectacle partout, ça moutonne Ça déforme, ça détourne, ça déraisonne     Tout ce fracas qu’on cautionne   Haïssons le voile, Macron macronne Même Souchon qui souchonne  Les écrans à cran qui cloisonnent Lubrizol non-dits d’incendie ça bidonne On

Comme déménager

Image
Dans Espèces d'espaces, Georges Perec proposait ce texte selon une contrainte que je n'ai pas besoin d'expliciter :   Déménager Quitter un appartement. Vider les lieux. Décamper. Faire place nette. Débarrasser le plancher. Inventorier, ranger, classer, trier. Éliminer, jeter, fourguer. Casser. Brûler. Descendre, desceller, déclouer, décoller, dévisser,décrocher. Débrancher, détacher, couper, tirer, démonter, plier, couper. Rouler. Empaqueter, emballer, sangler, nouer, empiler, rassembler, entasser, ficeler, envelopper, protéger, recouvrir, entourer, serrer. Enlever, porter, soulever. Balayer. Fermer. Partir. Pour l'Oulipien de l'année, un des cent mille milliards de poèmes de Queneau, l'idée m'est venue d'appliquer cette contrainte pour en "triturer" le texte.      Se pencher Vouloir attraper sa valise La protéger Dissuader des escrocs Se pencher et s’ahurir   Constater la fin des haricots Se transformer en