Articles

Affichage des articles du octobre, 2019

Que dire,donc ?

Des séries diffractives ont été amorcées, ça va feuilletoner plus ou moins régulièrement au fil des mardis et vendredis... Retrouvons donc cette fameuse question : Que dire ? épisode 2.  Ne dîtes pas Une musique matinale Dîtes Un concerto Ne dîtes pas Une idiote cavité Dîtes Un trousseau Ne dîtes pas Une vétille, deux bricoles, trois broutilles Dîtes Syriens Ne dîtes pas Cesse, fête !   Dîtes Baliverne Ne dîtes pas Dire le nom du petit bois Dîtes Phagocyter Ne dîtes pas Retentit vieillesse ! Dîtes Sonotone

Coda

Image
Assez somptueux... « …  Et le temps lui-même disparaît les heures se courbent dans l'espace et tournent autour d'un monde ancien où les lunes s'estompent et s'effacent en glissant sur un flux sans fin d'aucuns en cherchent la sortie depuis des siècles et ma mémoire au fil des brouillards et des nuits se perd dans les ombres du soir »

Plonger

Image
Extrêmes et lumineux, nous plongeons dans l'océan des possibles. Rien au monde ne pourra nous forcer à plier l'échine, à renoncer à notre identité humaine. Nous mettrons bout à bout l'infini et l'infini.  Nous joindrons l'éternité à l'éternité.  Nous serons sans pitié pour les opportunistes de tous bords,  marchands de désespoir et de désillusions,  dialecticiens de dogmes métaphysiques,  inspecteurs et flics barbouzeux des milices civiques,  poétristes qui pratiquent l'art de faire de la poésie  en s'efforçant d'anéantir la poésie sous son semblant. Nous les tenons dans le collimateur des idées et notre verbe leur dévore le râble. NOUS AFFIRMONS LES DROITS DE L'INFINI ET DE L'IMMORTEL  CONTRE LE CALCUL DES INTÉRÊTS. Christophe Manon, extrait de Univerciel (Nous, 2009) Et aussi sur l'exceptionnel TERRES DE FEMMES  Merci Angèle Paoli.