Articles

Affichage des articles du décembre, 2017

Sur "sons" 31

Image
Après STEPS AHEAD hier, voyage dans le passé, actualisons aujourd'hui les données avec quelques extraits qui reflètent mieux une partie -seulement- de ce que j'écoute couramment. Cette fois, pas de "clés", c'est sans commentaire !   NB : Je me contenterai d'ajouter que je les ai tous vus en concert.

Modern Times

Image
Peu de musique sur les Diffractions depuis l'ouverture. On essaiera d'y remédier. Pour l'heure, tranquillement, quelques notes pour nous emmener vers 2018. J'ai choisi (parce que cela m'est passé par la tête here and now) de mettre en avant un groupe de fusion des années 80, Steps Ahead, qui a pu passer pour un temps pour le "Weather Report" des eighties. Une musique très carrée, à l'américaine, exécutée par des pointures à la grande virtuosité. Le noyau du groupe était Mike Mainieri et Mike Brecker.  S A F A R I Sur l'album de 1984 Modern times jouent     Mike Mainieri vibraphone     Michael Brecker saxophone ténor     Warren Bernhardt piano     Eddie Gomez basse     Peter Erskine batterie M O D E R N    T I M E S  En réécoutant plus de trente après, je m'aperçois que je connais toujours l'album par cœur. Le plaisir est là, quasiment intact même si - spontanément - ce n'est plus vers cette musique

Les bons contes font-ils les bons amis? 3/4

VII. Son costume de Superman en matériau synthétique pour une pénétration maximale dans l'air n'éveilla pas l'attention. Il entendit un bruit de trompette dans une rue voisine. Était-ce Miles Davis ?  Il s'y rendit et vit une foule, appelée aussi populace, qui entourait des officiers à casques pointus.  Et c'était Dizzy Gillespie. Cadet comprit qu'on venait d'annoncer l'exécution prochaine de deux princes étrangers coupables de haute trahison. Une semaine plus tard, la rue s'étant vidée depuis longtemps, il tenait pour certain à 82 % qu'il s'agissait de ses cons de frères. Il sortit alors de sa poche une enveloppe (qu'il tenait du renard, je viens de l'inventer). Il la déchira. Il lut la lettre et l’avala immédiatement. C'était une procédure d'attaque contre les dragons. En effet, dans une conversation restée jusqu'ici secrète dans ce conte haletant de suspense, le renard avait indiqué à Cadet 001

Les bons contes font-ils les bons amis? 2/3

IV. 002 emporta comme son frère un bon cheval, une bride à battue, des armes et Delors (oui, le petit Jacques, encore au début de sa carrière de Grand Européen, il était transporté dans un sac). L'aîné parvint jusqu'à la ville des plaisirs et retrouva son frère, alias 001, dépouillé de tout . Cet exemple lui parut difficile à suivre, insoutenable, comment en effet se conformer à cette image cruelle, un frère démuni. Et sans bras. 002 mena donc une vie dissipée, oubliant son père, ses frères, ses sœurs, son marteau, la couronne, le Merle Blanc, le cadet, ses soucis, mais pas la gégène que les habitants serviables se faisaient un plaisir de lui rappeler matin midi et soir et si t'en veux un peu plus t'hésites pas tu demandes ! V. Un an plus tard de plus, le Roi n'avait reçu aucune nouvelle, son incertitude était certaine et l'attente faisait place peu à peu à l'oubli.  Et l'attente faisait place peu à peu à l'oubli. Puis l'atte