Articles

Affichage des articles du avril, 2018

Trois comme trio - 2

Image
Aruan Ortiz trio Hidden Voices live 2016 J'espère que vous apprécierez cette petite séquence musicale entamée  le 28/04  avec un extrait de Big Satan ! Et poursuivie aujourd'hui avec une découverte récente. Je vais conclure avec .. un quartet (le 4 mai) !  A suivre ! 

Phénoménal - trio 1

Image
Berne  Ducret  Rainey = Big Satan Revoir ce groupe sur scène, c’est déjà une promesse. Je réfléchis : quand les ai-je vu en concert, une unique fois ? Quinze années à rebours ? Un peu plus ? Un peu moins. Malgré mes efforts, je n’arriverai pas à reconstituer le souvenir. Ce dont je me souviens en revanche, c’est que j’ai eu le bonheur de présenter le quartette de Tim Berne, à l’époque où CBS et Columbia le publiaient, un jour de 1987 où je remplaçais au studio 105 de Radio France, dans le rôle de Monsieur Loyal, André Francis parti du côté d’Albi pour enregistrer Carla Bley. Le saxophoniste m’avait alors impressionné, et ce sentiment demeure. Trêve de nostalgie, c’est de Big Satan qu’il s’agit, et de ce concert de Sons d’hiver. Le programme s’ouvre avec une composition de Julius Hemphill : les tambours seuls, aux mailloches, un feu nourri et une tension où vont s’installer bientôt la guitare et le saxophone, dans des unissons extrêmes qui vont diverger en méa

Flâner sur ...

Les impromptus, cette semaine, offrent une deuxième possibilité sur le même thème du jardinier... Voici donc...pour ne pas rester inachevé...  Flâner … Ecoute, cette histoire Avant ta naissance Gilles Ce fut l’enfance de l’art Gilles ! Au milieu du boulevard Le goudron le rendait prisonnier.   Le jardinier planta son regard, Déchaussa ses yeux routiniers. Il vit qu’un sentier rebattant les standards S’était formé, un circuit piétonnier A empoigner sans retard Comme un rêve de pionnier   Au milieu du boulevard Naviguait funambule le jardinier   Il pensait à Cortázar Parcs et continuité Où l’alchimie du vent pourrait sécher Le linge disparu par hasard   Espace-temps hissé hors de son panier Recyclé en toile de gabarre Au milieu du boulevard se tenait Prune, ses yeux véritable nectar et rouge à lèvres printanier Amoureux instantané fut le jardinier Il s’engagea sans retard Lui, le sorcier des citronniers Au Ser

Cabotage

Si les deux font la paire   est-ce un coup double Et font-ils font-elles d’une Paire deux coups Si la paire est mauvaise Est-elle mauvaise ... à faire est-elle mauvaise affaire Et la paire est amère ? L’amère est malaise Et l’amère est mauvaise La mer est mauvaise La mer, haie mauve,  aises ... lamérémovèze... La mer aime eau  La mer aime O   La mer M O L M M O La mer aime eau véronèse La mer, émaux véronèse l’âme erre Lame air aime hauts verts L’âme, air et mots verts, La mer aime mots verts   Je l’espère Je laisse paire Je laisse paire (bis) Jeu Laisse Perd