dimanche 10 février 2019

Conversation

Tiens, partageons ! 
Merci à la mine poétique LA PIERRE ET LE SEL



"Il y a de l’humour chez ces deux-là et une désillusion lucide quant à notre société, quant à notre avenir."

Wislawa Szymborska
Options

J’aime mieux le cinéma.
J’aime mieux les chats.
J’aime mieux les chênes de l’autre côté.
J’aime mieux Dickens que Dostoïevski.
Je m’aime mieux moi-même aimant bien les humains
que moi-même aimant l’humanité.
J’aime mieux avoir sur moi une aiguille et du fil.
J’aime mieux la couleur verte.
J’aime mieux ne pas affirmer que la raison est coupable de tout.
J’aime mieux les exceptions.
J’aime mieux sortir plus tôt.
J’aime mieux, chez les médecins, parler d’autre chose.
J’aime mieux les vieilles images, toutes rayées.
J’aime mieux le ridicule d’écrire des poèmes
que le ridicule de ne pas en écrire.
J’aime mieux, en amour, des anniversaires pas ronds
à fêter tous les jours.
J’aime mieux les moralistes
qui ne me promettent rien.
J’aime mieux la bonté rusée à celle un peu trop crédule.
J’aime mieux la terre en civil.
J’aime mieux les pays conquis que conquérants.
J’aime mieux avoir des objections.
J’aime mieux l’enfer du chaos que celui de l’ordre.
J’aime mieux Charles Perrault que les unes des journaux.
J’aime mieux les feuilles sans fleurs que les fleurs sans feuilles.
J’aime mieux les chiens à la queue non coupée.
J’aime mieux les yeux clairs car les miens sont foncés.
J’aime mieux les tiroirs.
J’aime mieux beaucoup de choses que je n’ai pas citées,
que beaucoup d’autres choses que je n’ai pas citées.
J’aime mieux les zéros en vrac
que les zéros en file d’attente derrière un chiffre.
J’aime mieux le temps des insectes que le temps des étoiles.
J’aime mieux toucher du bois.
J’aime mieux ne pas demander combien de temps encore, ni quand.
J’aime mieux prendre en compte jusqu'à cette hypothèse
que l’existence aurait une raison quelconque.

In De la mort sans exagérer, Poèmes 1957-2009, © Poésie/Gallimard, 2018, p.218
Traduction de Piotr Kaminski
****
Peter Bakowski
Je préfère
Pour Wislawa Szymborska

Je préfère
les jeux d’échecs à la boxe,
la solitude aux commérages,
les tombes de vieux à celles de jeunes.

Je préfère
la victime à la brute,
les baguettes aux matraques
la raison au patriotisme.

Je préfère
l’errance à la fuite,
la légèreté à la pesanteur,
la perte de mes lunettes à celle de ma confiance.

Je préfère
l’épanouissement à la nostalgie,
les galaxies au train-train.

Je préfère
l’homme curieux à monsieur je-sais-tout,
la bonne fortune à la fortune,
un visage rougissant à un visage de marbre.

Je préfère
les hivers qui restent dehors,
les imprévus à la solitude,
lorsque la vie
gagne en valeur.

In Le cœur à trois heures du matin, © Bruno Doucey, 2015, p.9
Traduction de Mireille Vignol et Pierre Riant

16 commentaires:

  1. Réponses
    1. Content ! Et je n'en suis pas surpris cher Obni !

      Supprimer
  2. Ah chouette réminiscence, d'autant plus que "Le coeur à 3 heures du matin", là-haut sur mon étagère, me cligne de l'oeil parce que je l'avais acheté à l'époque où tu avais chroniqué ce merveilleux poète... Double merci donc !
    La Taulière du dimanche

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, un recueil plus que réjouissant, auquel je reviens régulièrement !

      Supprimer
  3. Une façon insolite de dire ce qu'on aime en fait :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était bien le but de la manœuvre chère Edmée ;-)

      Supprimer
  4. Si bien dit, il se dit si bien, poésie...Merci K!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec toi j'étais forcément en terrain connu si ce n'est conquis !!!

      Supprimer
  5. J'aime mieux que je préfère! Partage de lignes réussi Monsieur K, merci!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Complémentaires, je trouve, et c'est ce qui en fait le prix !

      Supprimer
  6. Ce qu'on aime et ce qu'on préfère, pensons-y après avoir lu ce qui y pensaient...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un tel échange peut en effet stimuler et provoquer un petit retour sur soi plus que sympathique je dirais !

      Supprimer
  7. Et dire qu'il y en a pour dire "I would prefer not to" ! Merci, K.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une autre facette, tout aussi réjouissante pour ma part !

      Supprimer
  8. J'aime beaucoup et cela fait un tel écho en moi ! Merci K

    RépondreSupprimer