Impasse

Dans la famille nouvel an, 

je dis joker et je me défausse pour "vœux", 

je joue directement et je mise fermement "espoir".


 
I can feel it now it's time
Open your eyes
Fears be gone it won't be long
There's a light in the sky
It's okay to look outside
The day it will abide
And watch the sunrise
Sun, it shines on all of us
We are one in it's hands
Come inside and light my room
Like the heart of every man
It's okay to look outside
The day it will abide
And watch the sunrise
I can feel it

Commentaires

  1. Passe, impair et manque
    Misons tout sur l'espoir
    Et surtout Soyons cet espoir
    Les vœux ne sont pas truqués.










    RépondreSupprimer
  2. J'aime bien le mot "espoir" mais je trouve que espérance est plus poétique. Alors plein d'espérance! Bises alpines.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les deux mon capitaine !
      J'ai trouvé ceci : L’espoir est une disposition de l'esprit humain reposant sur l'attente d'une situation meilleure à celle existante.
      Cela correspond à ce que je veux dire.
      L'espérance, poétique plus formellement, nous emmène vers des considérations plus mystiques ou théologiques que je ne fais pas miennes.

      A plus tard !
      Bises atlantiques

      Supprimer
  3. Bonsoir K, l'espoir est pratiquement tout ce qui nous reste. Bonne année 2021!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ET finalement, c'est beaucoup !!!
      Merci Dasola de ton passage et bonne année !

      Supprimer
  4. Une lumière dans le ciel rainbow, let's hope !
    L'espoir nous tient bien.
    Pas de vœux, impasse, car ça va aller, ça doit aller, ce sera une
    ... bonne année.

    RépondreSupprimer
  5. J'ai lu quelque part que l'espoir est une sorte de résignation, mais fi des pisse-vinaigre, we'll watch so many beautiful surises .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est Camus.
      Un pisse-vinaigre de compétition ?
      ;-)

      En contexte cela donne cela :
      "S'il y a un péché contre la vie, ce n'est peut-être pas tant d'en désespérer que d'espérer une autre vie, et se dérober à l'implacable grandeur de celle-ci. L'espoir, au contraire de ce qu’on croit, équivaut à la résignation. Et vivre, c'est ne pas se résigner"
      Cela change la donne ! Et cela se discute.

      Dans ce que j'ai publié, je ne suis pas dans ce registre.

      Alors plein de levers de soleil !

      Supprimer
    2. En effet, dans le contexte c'est fort différent ! Il se réfère à une meilleure vie dans l'au-delà tu crois?
      (et je retire, of course, le pisse-vinaigre, quelle horreur, Camus à qui je suis si attachée )

      Supprimer
    3. Bien évidemment qu'on retire ;-)


      Pour ta question, je pense que c'est plutôt le contraire. J'ai pioché 4 citations chez philosophie.com qui me font penser cela ( et j'espère qu'elels n'on tpas étét décontextualisées !!!)
      “La grandeur de l’homme est dans sa décision d’être plus fort que sa condition”
      “Tout le malheur des hommes vient de l’espérance”
      “Le sens de la vie supprimé, il reste encore la vie”
      “L’homme absurde dit oui et son effort n’aura plus de cesse. S’il y a un destin personnel, il n’y a point de destinée supérieure ou du moins il n’en est qu’une dont il juge qu’elle est fatale et méprisable. La lutte elle-même vers les sommets suffit à remplir un cœur d’homme. Il faut imaginer Sisyphe heureux”

      Ah c'est sympa de discuter ! Une nouvelle piste en 2021 !!!

      Supprimer
    4. On poursuit un peu alors ?
      J'abonde dans ton sens, merci de m'avoir répondu.
      Je pensais que Camus était athée, mais il semble qu'il soit plutôt, d'après cette étude intéressante (https://www.cairn.info/revue-etudes-2003-9-page-227.htm#no5), agnostique. De toute façon l'au-delà n'entre pas dans sa vision philosophique.
      Dans "Noces " on trouve ceci: « Tout ce qu’on me propose s’efforce de décharger l’homme du poids de sa propre vie »
      Ne pas se résigner dans cette vie en espérant une récompense après la mort est clairement le message.

      On est d'accord señor K ?

      Supprimer
    5. Je ne saisis pas bien ce que tu veux dire à la fin, juste après la citation extraite de Noces. Donc je ne sais pas si je suis d'accord ;-)

      Supprimer
  6. Enfin une discussion intéressante dans le monde du virtuel (davantage que "gel contre poignées de main", "masques contre vaccins" ou "Trump vs Biden").
    Et quitte à manquer d'originalité, je mise comme K sur "espoir" plutôt que voeux, comme Paula, je parie sur un espoir qu'on incarne. Faut-il attendre les bulldozers assis sur le talus où empoigner nos pioches pour ouvrir la route nous-mêmes ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voici chère "Taulière d'ici" et "du talus" une belle synthèse avec une bonne question de fond !

      Supprimer
  7. Signature omise ci-dessus, it was the Taulière d'ici :-)

    RépondreSupprimer
  8. Pour et de ma part, pas de vœux sans espoir.
    Le comble, c'est qu'en envoyant "voeux" dans le TLF, il s'ouvre à "contre-voeux", ça alors !
    Impair et passe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai chère Tania.
      Souhait, désir, espoir voilà de quelle étoffe nous pouvons nous chauffer !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire