Printemps des poètes


Commentaires

  1. J'applaudis des deux mains à l'idée, au poème.
    Même si nous ne semblons pas prendre exactement ce chemin, hélas.

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire