Voyage impromptu !

 

Commentaires

  1. Coucou Mister K. Je ne sais pas si on peut dire que les crocodiles sont "légers". Peut-être que les sacs en peau de crocodile le sont. :-))
    Et puis j'espère quand même pas trop de larmes dans la montagne, foi de montagnarde. Merci pour ce moment poétique en mots et en photo. Bises alpines.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai simplement utilisé deux titres de films cambodgiens, le harcèlement du gibbon et les les larmes au cœur de la montagne, et j'ai tricoté l'affaire !
      Voilà un petit tour en arrière-cuisine !

      Supprimer
  2. Je craque pour la légèreté (riante) des crocos, et puis fluides, courants, espaces, larmes... Sacré voyage une fois !
    La Taulière

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exact, cela m'a "parlé" aussi en le trouvant ! Merci.

      Supprimer
  3. mystérieuse escapade au pays du soleil safran ... j'aime avoir des nouvelles des poissons.

    RépondreSupprimer
  4. Souplesse de l'espace -que j'aime l'expression-qui nous plonge dans un univers lointain.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelques déambulations dans les mots donnent des associations sons/sens qui peuvent nous surprendre nous-mêmes !

      Supprimer

Publier un commentaire