Chanson imaginaire 5


Commentaires

  1. Florilège à butiner, à fredonner et à recommander à tous les amateurs de la Souche dont je fais partie ... Allez Espi, tais-toi et rame, rame ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime tout particulièrement Baignoire tu m'as menti.

      Supprimer
  2. Ah ce cher Alain qui a bercé nos existences. Une chanson me plaît particulièrement c'est "Foule sentimentale". Car malgré tout, j'ai encore soif d'idéal. Allez, et si en plus y a plus personne, c'est pas grave, je continue d'y croire. Bises alpines et belle fin de semaine le poète un peu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des choses bien vues chez le gars Souchon, très souvent, et jamais assénées, ce qui ne gâte rien.
      Ceci dit, j'en prends, j'en laisse.

      Supprimer
  3. Ce qui est formidable dasn la plupart des chansons de Souchon c'est qe j'ai l'expression qu'il parle de moi. Et que la plupart d'entre nous peuvent en dire autant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très bien dit, oui, c'est exactement ça. Universel/personnel.

      Supprimer
  4. Pourquoi ai-je écrit "un peu"? Poète beaucoup assurément!

    RépondreSupprimer
  5. Ah ce baiser osé et croisé...
    Le quotidien et le rêve, merveilleux florilège, merci!

    RépondreSupprimer
  6. Mince alors, dans ce climat louangeur je détonerais si je disais que - bon, je dirai rien. En revanche, le florilège ainsi présenté, pas de doute, met en valeur les belles phrases de son corpus. Et, qu'on aime ou pas, on fredonne en lisant, c'est tout de même du patrimoine, quoi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh je te rejoins, je mets en avant Souchon certes, mais il n'est pas dans mon "top 5" pour reprendre une terminologie à la con.. .
      J'ai d'ailleurs fait comprendre plus haut qu'à mon sens c'est "inégal" mais quand c'est réussi c'est du "patrimoine", même si ça dérange pas grand monde finalement, car c'est plutôt consensuel. Vaste débat sans doute.
      Là où c'est réussi, c'est que des bouts(comme présumé avec ce florilège) rentrent dans la mémoire collective.

      Supprimer

Publier un commentaire