mercredi 15 novembre 2017

Duo de novembre (N°3)



Espiguette nous a fourni la photo, merci !
Et voici ce que j'en ai décraqué ! 







21 commentaires:

  1. Enorme éclat de rire ! Ah, partner, tu es un rude concurrent :)))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu rigolé en lisant autant que j'ai souri en écrivant, alors on ne doit pas être mal !
      Et je te retourne le compliment ;-)

      Supprimer
  2. En vous lisant, j'ai ressorti un entretien que j'avais eu à l'époque avec Laïka, la première chienne envoyée dans l'espace. Elle m'a expliqué avec force aboiements (d'ailleurs je suis sourde depuis) que la sculpture de Jipé lui avait vraiment donné l'envie de se lancer à l'assaut des étoiles. En effet, elle a visité les ateliers de Jipé lors d'un voyage intersidéral en France et elle était tombée sous le charme de cette oeuvre, s'époumonant devant en disant "cette sculpture a du chien".
    Je trouve merveilleux de voir que finalement l'art est intimement lié à l'aéronautique.
    Je comprends mieux quand je vais visiter des expositions d'art moderne ces gens qui s'écrient à la sortie, la tête à l'envers et la bave aux lèvres " purée, c'était génial, c'est presque mieux que de s'envoyer en l'air".

    ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Le soir. J'y retourne et me re-régale ! Le crobar avec les repères sur l'oeuvre : très très pro, bravo ! L'analyse : fouillée, une approche graduelle, on est au niveau de la médiation culturelle la plus dévouée pour faire comprendre le concept d'a-sculpture, mot qui, lorsqu'on l'entend, tend à faire sortir un vrai bol d'air. D'où le magnifique atelier à l'air libre de ce bon Dantan, un pur s'il en fût.
    Enfin, Mr K, c'est une masterclass de critique d'art à laquelle on assiste là. Du très grand K !
    Je vois que Dédé, qui m'a fait le plaisir de passer aussi à la maison, est une mine d'anecdote et une parfaite connaisseuse de nos travaux. Précieux !
    Et, confidence à entasser sur celle de ce matin : qu'est-ce que c'est bon de rigoler !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exact! Je me suis poilée pendant un moment! :-))

      Supprimer
    2. Taulière et Dédé >
      C'était bien l'idée.
      Et en tout, restons pédagoque.

      Supprimer
  4. Cher Monsieur,
    "le chien au casque d'aviateur" est un titre de votre invention. L'Auteur de l'a -sculpture ayant titré "1", il n'y a pas de mal à signer "K". Tous les critiques d'art sont semblables et ce n'est pas la première fois que je le constate: vous inventez ce que bon vous semble, sous couvert de votre pseudonyme sans nom ! De Jean-Pierre Dantan, dont je suis une unique parente et heureusement pas héritière, je peux vous dire qu'il n'entendait rien à l'aéronautique, aux chiens, aux burins, et je tiens la liste complète à votre disposition, poste restante. S'il a intitulé son oeuvre "1", c'est je le soupçonne de ne jamais avoir su compter jusqu'à 2. Le notaire fait la gueule pour la succession et moi aussi.
    Cela étant dit, pour ce notoirement inconnu Dantan, que de déploiements de votre part ! Que de talent de dissection qui m'évoquent un cours de lycée matinal (genre 10 à 11, sciences nat, classe de 5ème) : décraquer chacun sa grenouille. Le Banania (le petit déjeuner familial) remonte grave à l'estomac !
    Allez, "je ne vous en veux point" et je dirai même plus, c'est du beau taf ! Et le cousin D'antan, rapport à ce qu'il ne savait guère lire, n'en croit pas ses oreilles quand je lui raconte ... Il se bidonne sous la falaise, et moi aussi -sauf son respect- encore plus !
    A ce duo des pyramides (dont je suis pas peu fière d'avoir été le temps du 3ème la 3ème face): go on :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne vais certes pas m'immiscer -au point de les disséquer et d'aboyer avec les chiens - dans vos épineuses et conflictuelles questions d'héritage, chère madame.
      Peut-être pourriez-vous pour commencer vous remettre au Banania ?

      Supprimer
  5. Hier soir, fatiguée, je n'avais pas entièrement perçu toutes les subtilités et le talent-travail que tu as déployés ici! Ce matin avant l'aube (le chien dort encore) je rigole et en renverse mon café.
    Que les critiques d'art en prennent de la graine, bravo K!

    RépondreSupprimer
  6. La critique monte Dantan en épingle, semble-t-il !!! Votre biographie est savoureuse. Il serait aussi tentant de se référer aux amours Dantan pour expliquer son oeuvre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, l'archéologie et la géologie peuvent être d'un grand secours pour ces références indispensables.

      Supprimer
  7. Sans parler des neiges, des vieilles chansons, de la politesse, des dames, bref, c'est votre dernier mot Jean-Pierre ?
    La Taulière

    RépondreSupprimer
  8. Hilarant ! Je vais voir ailleurs ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tania, ailleurs, oui, le détour vaut le coup,largement !

      Supprimer
  9. on ne peut pas dire que Dantan en emporte le vent...son œuvre restera à jamais gravée dans la géologie collectivre...
    M'âme Scarlett

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Poussière, tout n'est que poussière, au bout d'un certain temps...

      Supprimer
  10. à la nitro glycérine ça aurait été nettement moins bien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, les Caphys, on aurait vraisemblablement perdu certains détails.

      Supprimer