Annonce duo N°3




Le troisième coup est en train de sonner (toc toc, entends-je) et lentement, presque tapi dans l’ombre, le 15 du mois arrive.
Le mois c’est novembre.
Le 15 c’est le jour du Duo.
Véritable association de malfaiteurs mégalomaniaques (…hé, Duo de ces pyramides, je t’en ficherai !) formée par La Taulière de l’Appentis Saucier qui cache bien son jeu avec écrit SUPIN sur sa page d’accueil de son blog (Ho ! Elle est chez elle, elle fait c’qu’elle veut, non ? cliquez colonne à droite ) et, j’allais m’oublier à force de digresser et d’engraisser la phrase, votre serviteur, des Diffractions, qui, pas en forme et peu inspiré a écrit Diffractions comme titre de blog.
Ce duo – pourquoi le cacher- a déjà quelques pistes pour les prochaines aventures, l’humeur nous dira laquelle viendra quel 15. Y a pas l’feu.
Tout ce préambule, un peu long je vous le concède au point que je ne suis pas sûr de savoir exactement où j’en suis et où je vais aller, pour vous dire que, jamais en panne de maladies graves, avec siphon incorporé, pour le prochain Duo Pyramidal qui se tiendra le 15 novembre (vous suivez ?) une idée diabolique nous est venue.
Nous n’avons en effet reculé devant aucune dérobade en demandant à l’excellente Espiguette (VOIR ICI) de choisir une photo -dont elle a le secret, mais ça reste à vérifier- et de nous la proposer. 
Que dis-je ? De nous l’imposer, vu que cela fait partie de la contrainte.
Je ne suis pas sûr qu’il nous faille vraiment la remercier mais comme on est polis, on le fait.
Mais, et je ne serai pas beaucoup plus long, promis, ce n’est pas tout. 

Ce serait trop beau, tu reçois une photo et puis quoi t’en fais ?

C’est là que le diable (ou un de ses complices fraîchement descendu de sa croix) s’est niché dans le détail suivant.  Chaque membre éminent du duo devra commenter, analyser la photo, bref se démerder avec, à la manière des Décraqués (célèbre programme radiophonique de France Culture en son temps) lorsqu’ils empoignaient de manière un peu "décalée" un tableau de maître. 
Les Décraqués, pour la petite histoire, étaient une extension ou une annexe des illustres « Papous dans la tête ».

Vous l’aurez compris, surtout que je regarde fixement la photo et qu’elle fait semblant de ne pas le remarquer, on n’est pas dans la merde, le défi est exaltant.

Le 15 vous saurez tout, chaque blog publie sa production, met le camarade en lien et vogue la galère.


A très bientôt pour ce 3e round !

Commentaires

  1. Les contraintes sont porteuses de liberté. On attend donc comment vous marcherez en duo sur le sentier de la création...

    RépondreSupprimer
  2. Au regard du pire, on ne peut craindre que le meilleur!

    RépondreSupprimer
  3. découvert il y a peu, j'adhère au concept d'autant qu'Espiguette nous ravit les yeux de manière régulière. Et puis tiens, vous l'avez mérité, vous êtes dans nos liens. Et comme c'est malin, vu le titre, en première position dans la liste

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci chers Caphys,
      je vous rends l'appareil dans la colonne de droite ici-même.
      Quant à mon titre, simple adaptation morphologique car le mot lui-même au complet n'était plus disponible.
      Donc, il a fallu ruser !
      ;-)

      Supprimer
  4. Bon sang de bonsoir, v'là que la Taulière a des ennuis de blog (inaccessible ou alors une fois tous les 3 jours pendant 15 secondes. Je soupçonne la méga-panne d'OVH d'être à l'origine de ce ramage (de "ramer"), et suis désolée d'avance si le rendez-vous du 15 a du retard à l'allumage côté Appentis. Vu ce que je lis ci-dessus, on n'aura pas tout perdu.
    Belle intro, Mr K. Vous êtes tout près du haut !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien reçu camarade. A suivre.

      Supprimer
    2. Ca remarche. Du haut de l'horloge de la gare, je serai à l'heure demain !

      Supprimer
    3. Super !
      nb : je publie à 6h30 !!!!

      Supprimer
  5. Au quinzième gong on sera prêts pour votre duo! (plus tard aussi si retard bien sûr). Les photos d'Espiguette sont un un délice pour la création...bon vent!

    RépondreSupprimer
  6. Il faudra donc que je me souvienne de revenir demain, de ce même pas plein d'allant :)

    RépondreSupprimer
  7. Ce sera avec plaisir, comme toujours :-)

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire