Cinémascope

Couleurs
Couleur
quelle était la couleur de l'éclat du mystère
la teinte des choses et des vies
l'apparence des lumières des étés
Pigmentait-elle les jours et les fêtes
quelle nuance pour les folies, crépuscules, grandeurs
et quelle était l'allure
des visiteurs, des soirs, des boulevards...
Quel ton colorait
les bouts et les souffles
les quais
les brumes
en demi-teinte

Il fallut prendre l'évidence
et la primeur des primaires à l'imprimeur
Couleurs
Coulures
L’œil rendit larme

à ce moment

la pluie avait cessé.

Commentaires

  1. Ce vers me plaît beaucoup : "L’œil rendit larme"
    Les couleurs irriguent votre quotidien, semble-t-il...

    RépondreSupprimer
  2. L'heure coud, le temps découd
    l'air transparent
    le jour gris
    lui mettre un foulard au cou
    porter ses couleurs

    RépondreSupprimer
  3. Lumière meurtrière de l'été qui devient noir, comme dans un film de Duras.
    Blafard le boulevard au matin quand l'écran s'éteint
    Les désespérances, les heures, l'ennui ont des couleurs et qu'importe que nous voyions tous les mêmes ...
    Belle extension de l'atelier couleur M. K !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'ai rajouté une pièce au gré du vent !

      Supprimer
  4. Cette série "couleurs" me plaît infiniment; aubes et crépuscules, l'arc de ciel de la pluie, les nuances pour les folies!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fil, aiguille, ou comment un billet est devenu trois, au gré de l'improvisation !

      Supprimer
  5. Patchwork, tissage de Pénélope, boutis brodé... Cette dernière pièce s'apparente à la robe de Peau d'Ane, couleur de ciel, couleur de lune, couleur de nuages... Merci au tisseur !
    La Taulière

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En trois billets, un fil tiré en métissage !

      Supprimer

Publier un commentaire