Flipper

Same player shoot again !

Voici un complément des « Fondements » du 23 novembre dernier.

 

On le sait très bien

La force est herculéenne.

La fermeture est hermétique.

On se prête au jeu.

Les dés sont jetés.

Le flegme est imperturbable.

On est droit dans ses bottes.

L’échec est cuisant.

On est à la croisée des chemins (et…)

On est attendu au tournant.  

L’inventaire est à la Prévert.

L’affaire est dans le sac.

Les hostilités sont ouvertes.

C’est un scénario catastrophe.

Le pavé est dans la mare.

On atteint sa vitesse de croisière.

On apporte de l’eau au moulin.

La question est centrale.

La rencontre est au sommet.

 

 

On le dit ou on le sait moins, on n’en doute pas, on ne le sait pas, 

on se le demande peut-être…

Hérode a été jeune.

Grog n’est jamais complété par Magrog.

Les fourmis fourmillent quand elles pullulent.

Chimène buvait du cidre ?

En russe, Knokke le Zoute se dit paraît-il Knout le Zokke.

La pendaison, ça se commande ou pas ?

Quand tu fumes du haschich parmentier, ça donne la patate ?

Est-ce que le temps arrive à passer quand l’heure est aiguë ?

Hanneton n’est pas le nom d’une chimère amphibie.

Le lapin est une langue morpe.

Le félon parfois fait court.

N’en déplaise à La Fontaine, certains laboureurs n’ont pas d’enfants.

En Israël, quand il fait beau, le ciel hébreu ?

Quand le requin-marteau ne vaut pas un clou, mieux vaut l’interner.

Le serpent d’Hippocrate n’a jamais juré de rien.


Commentaires

  1. Coucou. Je me poile à l'histoire du requin-marteau. C'est quand on la frite, qu'on est une patate. Bises alpines et bon début d'hiver.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faut dire que j'avais pas de dauphin-clown sous la main !

      Supprimer
  2. Le félon parfois fait court et le pantacourt ne fait pas long.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne pas négliger non plus que -parfois- le félon court.

      Supprimer
  3. Certaines de ces propositions sont encore à élucider, celles qui le sont sont immédiatement bandantes (je pense à Fernande).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il semble se confirmer que ça ne se commande pas.

      Supprimer
  4. Eh bien, on en apprend des choses chez vous !
    J'aime beaucoup le haschich parmentier, la langue morpe, le ciel hébreu, et le serpents d'Hippocrate, car ils m'ont fait rêver d'un autre monde ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne pouvais imaginer que ce soit à ce point !

      Supprimer
  5. Je me marre ce matin, et m'attendais plus à un dauphin qu'à un requin pour flipper...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant que tu n'as pas eu peur, c'est l'essentiel... ;-)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire