B comme Bibliothèque

C'est bien volontiers que j'ai répondu à l'atelier de La Taulière baptisé A plus d'un titre.
Comme le demandait la consigne, il s'agissait de composer un texte uniquement avec des titres -de livres, à priori- que j'ai collectés dans mes étagères, pour le premier essai.
Le second essai m'a vu piocher dans le catalogue Zulma, et uniquement celui-là.




1. 
Deux propositions (sans titre) basées sur mes étagères !
Le livre de sable
sur la page de Chesil
le livre des questions
L'invention de la solitude
le meilleur des mondes ?




Le chiendent, la clôture
parc sauvage
L'année où nous n'étions nulle part
éloge de la fuite
la liberté ou l'amour




2. 
Tirés du catalogue ZULMA - Chaque titre en gras est volontairement repris dans le texte.


Le charme des après-midis sans fin
L’art de la sieste
L’odeur du café
Le bleu du temps
Une averse, Vent printanier, L’embellie  
Le charme des après-midis sans fin
J’ai toujours ton cœur avec moi
C’est moi qui éteins les lumières



Géométrie d’un rêve
Flux, Le grand loin
Les limites de la nuit
Géométrie d’un rêve
L’autre rive
La ville absente



Le rire du diable
Les pleurs du vent
La part des chiens
Un cheval dans la nuit
La boîte aux lettres du cimetière
Le rire du diable



L’exception
Singe savant tabassé par deux clowns
Sous les bombes
L’exception
Trop près du bord
Nul n’est à l’abri du succès



L’année des secrets
L’homme élégant, L’invité
L’appartement,  
Vue imprenable sur l’autre
Le désaccord, Le mur et la porte   
Ici comme ailleurs
L’année des secrets

Commentaires

Publier un commentaire