L'invitée du Printemps des poètes : Colo





Commentaires

  1. Un bel écho à la symphonie de la résistance du poème d'hier.

    RépondreSupprimer
  2. C'est magnifique! On devrait lire ce poème tous les matins chagrins, quand on a mal dormi, qu'on voit des obstacles partout, qu'on est déprimé. Ne jamais abandonner, prendre son envol et être sûr que l'amour nous fait soulever des montagnes. Merci Colo et merci Mister K. Bises alpines à tous les deux.

    RépondreSupprimer
  3. Paula > d'un jour à l'autre, en plus du thème, j'ai essayé que les parutions se répondent ou se poursuivent !
    Colo > c'est moi qui te remercie pour le partage de ce texte et ta participation 😉
    Dédé > voilà un commentaire vibrant , merci !

    RépondreSupprimer
  4. ... Et ça continue en force ! Belle ouvrage que cette traduction et magnifique poème, le genre de texte à se réciter chaque matin :) Merci la belle équipe des poètes courageux.ses :)
    La Taulière

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ô Taulière, c'est en effet pas mal parti, je trouve , à suivre !!!

      Supprimer
  5. Magnifique poème qui me touche particulièrement après 16 mois difficiles ! Merci Colo et K !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh j'en suis sûr Ginou, merci de ta visite 😊

      Supprimer
  6. Quel élan ! C'est très beau, merci à vous, Colo & K, et au poète qui célèbre la vie.

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire