Marabout, boulipo pot de sel



Je diffuse en deux billets mes récentes contributions à Zazipo.net sur l'Oulipien de l'année. Il m'a semblé, texte 1, que les mots-valises s'imposaient, allez savoir pourquoi. 
J'ai également, texte 2, commis un petit girondeau.
Suite (et fin ???)  bientôt. 


1. 

Il se penchaîne il voudrait attrapêcher sa valiseuse 
que convoitendait c’est sûrgent une hordivision d’escromatiques
il se penchaîne et alorsqu’à sa grandball surprisotto
il ne trouvoit aussissonsec qu’un sacqueduc de vieudipiens fayotas

On vous fait deveniriser une ordégueu marchandisette
qui se playmobile à flouerrer de pauvrillés provincioniques
de la mornière on vous grefface une ordeuxième bâtardysenterie  
la mitération a grignotifié tissubventions ostatistiques et ridotations

Devant la boubliette urbaineuse on retrouspète sa cottarcie
le lâcheval peut arguerroyer de sa minaction pâlotiste
lorsqu’il voivise la gadouche il cherchicane le puringard

On regreternise à la finterruption les agrestivales bicocagnes
on metthéorisait sans façonge ses plus infectodermiques loquenouilles
l’éculot de vairbag ou d’organdi ne durge qu’un matintin



2.

Il plie le dos pour attraper sa valise
Reluquée par une horde d’escrocs
Il se penche et là c’est la surprise
Mince un sac de vieux fayots !
Traités comme marchandise
Floués, les provinciaux,
Jusqu’aux os la mouise
Il plie le dos
Boue, dégrise
Le show
Biz !

Commentaires

  1. Ha super le sonnet en mots-valises, grand plaisir à le relire, il fait BOUM ! Le girondeau pas mal non plus, mais please une révision, j'ai oublié la définition de cette forme sympathique ?
    Taulière du mardi

    RépondreSupprimer
  2. Voici :

    Girondeau

    Le girondeau partage une caractéristique avec le rondeau : les 2 rimes uniques, l’une masculine et l’autre féminine. Mais il comporte 11 vers seulement, en 66 syllabes ainsi réparties :
    un premier vers de 11 syllabes,
    un deuxième de 10,
    un troisième de 9,
    etc. jusqu’au 11e vers d’une seule syllabe.
    Le huitième vers est un refrain reprenant les quatre syllabes initiales.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super, merci, j'avais besoin d'un rafraîchissement et pour palier aux oubliettes, je le note quéque part :))
      La Taulière remémorée

      Supprimer
    2. Mais je vous en prie chère Taulière ;-)

      Supprimer

Publier un commentaire