1 sur R


Commentaires

  1. Inoubliablement coquin et poétique, matériel et sensuel.

    RépondreSupprimer
  2. on ne peut rêver mieux...3.34 min en apesanteur, de la haute voltige!
    du très grand monsieur B!

    RépondreSupprimer
  3. Ah merci Mr K ! Chaque fois que je réécoute Bashung, ce qui s'impose à moi c'est une évidence...

    RépondreSupprimer
  4. Merci à toutes trois !
    J'ai souhaité entamer cette série, dont je ne révèle rien de plus, avec ce titre que vous avez admirablement commenté.
    J'y ajoute le texte.

    ...

    Madame rêve d'atomiseurs
    Et de cylindres si longs
    Qu'ils sont les seuls
    Qui la remplissent de bonheur

    Madame rêve d'artifices
    De formes oblongues
    Et de totems qui la punissent

    Rêve d'archipels
    De vagues perpétuelles
    Sismiques et sensuelles

    D'un amour qui la flingue
    D'une fusée qui l'épingle
    Au ciel
    Au ciel

    On est loin des amours de loin
    On est loin des amours de loin
    On est loin

    Madame rêve ad libitum
    Comme si c'était tout comme
    Dans les prières
    Qui emprisonnent et vous libèrent

    Madame rêve d'apesanteur
    Des heures des heures
    De voltige à plusieurs

    Rêve de fougères
    De foudres et de guerres
    À faire et à refaire

    D'un amour qui la flingue
    D'une fusée qui l'épingle
    Au ciel
    Au ciel

    On est loin des amours de loin
    On est loin des amours de loin
    On est loin

    Madame rêve
    Au ciel
    Madame rêve
    Au ciel
    Madame rêve

    RépondreSupprimer
  5. Coucou. Je l'ai écouté une fois en concert et c'était grandiose. Mme a bien rêvé pendant très longtemps. Bises alpines.

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire