Un concept ?



Ephémère ?
Trivial ? insignifiant ?
Volé ? coupable ?   
Renouvelable ? parcellaire ?
Recyclable ? communicatif ?
Petit ?
(Et donc niché ou caché quelque part dans le quotidien peut-être ?)
Invisible ?
Je ne sais pas.

Honnêtement, un plaisir minuscule, je ne sais pas vraiment ce que c’est.
PLAISIR MINUSCULE
Un paradoxe
PLAISIR MINUSCULE
Une possibilité
PLAISIR MINUSCULE
Une sensation attrapée au vol
PLAISIR MINUSCULE
Un bref moment de suspension
PLAISIR MINUSCULE
Une pause dans l’obligatoire
PLAISIR MINUSCULE
Un verre d’eau fraîche dans le jardin

PLAISIR MINUSCULE
Manipuler les lettres ?
PLAISIRMINUSCULE
Mélanger
           PLAISIR MINUSCULE...   ACEIIILLMNPRSSUU
PLAISIR MINUSCULE
Cueillir les mots
PLAISIR MINUSCULE
Planeur
Culinaire
Musical
Ami
Cimier
Inclure
PLAISIR MINUSCULE
Aller du côté de Ron Padgett
COMMENT ETRE PARFAIT  
Quelques extraits

Dormez un peu.
Ne donnez pas de conseils.
Mangez une orange chaque matin.
Soyez gentil. Vous serez plus heureux.  
Faites monter votre pouls à 120 pulsations par minute pendant vingt minutes d’affilée, quatre à cinq fois par semaine en faisant une activité de votre choix.
Espérez tout. N’attendez rien.
Occupez-vous d’abord des choses qui sont à portée de main. Rangez votre chambre avant de sauver le monde. Ensuite, sauvez le monde.
Sachez que le désir d’être parfait est probablement l’expression voilée d’un autre désir, être aimé peut-être ou bien ne pas mourir.
Portez des chaussures confortables.
Extirpez toute trace d’ambition personnelle. 
N’utilisez pas le mot extirper trop souvent.

Ne lisez pas le journal plus d’une fois par an.

Regardez les arbres droit dans les yeux.

Ne pratiquez pas le cannibalisme.

Regardez cet oiseau là-bas.

Commentaires

  1. Une lecture très intéressante.
    Porter des chaussures confortables, c'est ce qui me semble le plus simple pour débuter l'ascension de l'être parfait ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement ! Et c'est par là que je commencerais aussi, que j'ai commencé pardon ;-)

      Supprimer
  2. Je regarde les arbres droits dans les feuilles, en faisant quelques sourires aux bourgeons et aux herbes folles. J'avoue humblement que j'aime bien les herbes folles. C'est ma façon à moi d'accroupouner la dentelle pour lorgner à rebours. Mais c'est une autre histoire du temps jadis.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les herbes folles, c'est mieux qu'un programme, c'est un état d'esprit !

      Supprimer
  3. Plaisir parfait : cueillir les mots du jour dans les jardins alentour en buvant le premier café ...puis rester allongé et rêver ...et laisser les aiguilles du réveil à leur course folle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je m'y emploie déjà, d'ailleurs, le plus souvent à la belle saison !

      Supprimer
  4. Difficiles à communiquer ces petits plaisirs, mais les attraper au vol, partout, tout le temps, tu le dis si bien!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un petit filet à papillon doit faire l'affaire !

      Supprimer
  5. "Une sensation attrapée au vol" : la définition que je préfère.

    Merci pour les conseils, mais le journal une fois par an, c'est trop - peu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On fait ce qu'on veut !
      On lit ce qu'on veut !
      Mais je ne sais toujours pas ce qu'est un plaisir minuscule !

      Supprimer

Publier un commentaire