MAGIE SALEE 5/18



Lorsque sa bougie s’éteignit
le poète portugais continua…
d’écrire son poème
à la lumière des yeux de son chat
une fine lumière cette lumière-là
(mais certains ne le croient pas !)
sel sur le chat ! sel sur la bougie !
et tu seras cent ans
dans la lumière !

Ralph Dutli  

 – Novalis au vignoble (Le Bruit du temps, 2009) 
– Traduction de l’auteur et Catherine Dutli-Polvêche.





als seine Kerze erlosch
schrieb ein portugiesischer Dichter
sein Gedicht im Licht
der Augen seiner Katze weiter
ein liebliches und feines Licht
(aber manche glauben’s nicht!)
salze die Kerze! salze die Katze!
dann stehst du hundert Jahr
im Licht!

Commentaires

  1. Magnifique d’imagination; lueurs félines.
    merci Paul(a)!

    RépondreSupprimer
  2. Etonnant, ça ne manque pas de sel ! (Désolée d'être si prosaïque.)

    RépondreSupprimer
  3. J'apporterai mon grain de sel, en ajoutant que son dernier recueil s'intitule "Sel ô sel", peut-être le sel comme étant le troisième principe alchimique.( dont je ne suis pas spécialiste)

    La poésie à coup sûr est une alchimie puisqu'elle donne une forme si particulière à la matière des mots.

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire