IL ECRIT 4/18


Commentaires

  1. Ecrire c'est domestiquer la vie et la mettre la vie en page,
    et nous lecteur, on achète un livre comme on achète un canari,
    pour égayer l'hiver.

    RépondreSupprimer
  2. Avant on écrivait avec une plume... maintenant de moins en moins. Ecrire à l'aide d'un clavier d'ordinateur est un autre chemin, mais à mon sens, il manque cette sensation de gratter le papier, de créer quelque chose.
    Bises alpines.

    RépondreSupprimer
  3. Beau texte qui entre en résonance avec la lecture du Journal de Kafka où celui-ci écrit en 1910 :
    "cette main droite, donc, s’est agitée comme maintenant", moins confiant peut-être que Jabès d'être sur le bon chemin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rapprochement intéressant.
      Je ne sais pas si Jabès est si confiant que ça.

      Supprimer
  4. la solitude de l'écrivain de fond ...

    RépondreSupprimer
  5. Un très beau texte qui nous permet de mettre nos yeux sur un chemin que nous ne connaissions pas forcément... ou que nous connaissions mal... ou que nous ne voulions pas connaître...

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire