A supposer (solo)


A supposer que je trouve en librairie un livre signé de mon nom,
je ne manquerais pas spontanément d’en être confus,
et le mystère teinté d’une vague ambiance fantastique 
à la Edgar Allan Poe ne serait pas pour me déplaire,
je penserais à une homonymie pourtant fortement improbable
qu’un pseudo pourrait potentiellement augmenter,
je traquerais discrètement tout signe qui me semblerait bizarre
et me permettrait d'attester qu’une blague grandeur nature,
une vaste supercherie est en cours,
j’observerais les clients en les trouvant louches,
je pourrais alors pencher en toute quiétude pour un complot international,
je ne penserais pas du tout que j’en suis à ma neuvième vie,
je me soumettrais illico à un alcootest,
j’essaierais de me rappeler si j’ai embauché un nègre récemment,
ou bien si j’ai eu un gage à un jeu idiot les semaines précédentes,
je jetterais un coup d’œil pour voir 
si la 4e de couverture me rappelle quelque chose, 
si oui ça ne m’aiderait pas forcément,
si non, eh bien pas davantage,
je chercherais à savoir si le bouquin a l’air intéressant,
s’il y a plusieurs exemplaires, ce que peut m’en dire le ou la libraire,
si quelqu’un semble prêt à l’acheter comme je pourrais peut-être le faire,
et je pense que je finirais bien par me réveiller.

Commentaires

  1. Ha Ha Ha !!! Magistral à supposer, bien que la possibilité de trouver en librairie un livre signé Mr K pourrait n'être pas si farfelue (y a de la matière :)
    La Taulière, lectrice potentielle

    RépondreSupprimer
  2. Ah, les réveils sont parfois difficiles, mais se réveiller c'est peut-être l'occasion de relire E A Poe, il saura vous aider ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Relu régulièrement, traduit par Baudelaire, un régal !

      Supprimer
  3. Mais moi je pense que vous avez tout à fait les compétences pour écrire un bouquin, sans nègre ou autre aide. Donc...Tout est possible! Bises alpines et belle fin de semaine.

    RépondreSupprimer
  4. A supposer qu'un tel existe existe, j'aimerai bien le lire. A supposer.

    RépondreSupprimer
  5. C'est bien évalué, la chaîne des réactions à une telle éventualité. Il me semble que j'aurai les mêmes ...
    Quand on aime les livres, on rêve forcément un peu d'en signer un et même plusieurs, n'est-ce pas ? Et encore ceci: "à supposer que vous ayez vraiment signé un livre", je peux imaginer que cette réalité vous paraîtrait tout aussi loufoque que si on vous avez fait une mauvaise blague ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vois que dans votre final vous avez bien cerné la question, chère Espiguette !

      Supprimer
  6. Louches, nous? À supposer que tu nous voies feuilleter ton livre, même l'acheter...tu n'es pas sérieux là:-))

    RépondreSupprimer
  7. Excellente chute, pardon, réveil !

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire