Un petit questionnaire... ?

QUESTIONNAIRE

  1. Quand êtes-vous déjà mort ?

A chaque fois, juste avant de renaître.
Une coïncidence sûrement.


  1. Qu’est-ce qui vous fait lever le matin ?

Rien à part l’envie véritable d’être debout et de ne pas traîner au lit quelle que soit la journée.


  1. Que sont devenus vos rêves d’enfant ?


Ils ont certainement grandi, eux aussi.

  1. Qu’est-ce qui vous distingue des autres ?


Eux, justement, sinon ce ne seraient pas les autres et je me sentirais peut-être un peu trop nombreux.

  1. Vous manque-t-il quelque chose ?

Là, tout de suite ? Ne me dîtes pas que j’ai encore paumé mes clés ! Je vais vérifier. 



  1. Pensez-vous que tout le monde puisse être artiste ?


J’aime bien l’idée, dans l’absolu, mais dans la réalité, j’en suis moins sûr !

  1. D’où venez- vous ?

De là, ou bien d’ailleurs, de loin, parfois d’ici ou de près et même de là-bas. Et encore, ça dépend quand.


  1. Jugez-vous votre sort enviable ?


Je ne suis pas d’un naturel envieux !

  1. A quoi avez-vous renoncé ?

Répondre rien serait prétentieux, et assez malhonnête. A toutes les options que j’ai écartées.


  1. Que faites-vous de votre argent ?

Rien de spécial, de plus je suis profondément opposé à l’évasion fiscale.


  1. Quelle tâche ménagère vous rebute le plus ?


Laver les sols avec un truc à franges, je préfère les serpillères.

  1. Quels sont vos plaisirs favoris ?

Lire écrire écouter de la musique bricoler courir marcher déguster observer, regarder, déambuler, seul ou accompagné !


  1. Qu’aimeriez-vous recevoir pour votre anniversaire ?


J’aimerais surtout et avant tout recevoir ma petite famille et quelques amis…

  1. Citez trois artistes vivants que vous détestez.


Même si j’ai des noms, je vais me concentrer sur ceux que j’apprécie, dont certains sont … morts !

  1. Que défendez-vous ?


L’exactitude. Et prenez ça comme vous voulez !

  1. Qu’êtes-vous capable de refuser ?


D’être joignable en permanence.

  1. Quelle est la partie de votre corps la plus fragile ?


Je ne sais pas, les oreilles peut-être…Oui sûrement.

  1. Qu’avez-vous été capable de faire par amour ?


Poster cinquante enveloppes en même temps, chacune contenant un seul mot ! A l’arrivée : ambiance puzzle !

  1. Que vous reproche-t-on ?

Une certaine lenteur, peut-être, un côté « ours » (assumé) ambiance indépendance un peu farouche, et puis je suis aussi très certainement le con d’un tas de personnes !


  1. A quoi vous sert l’art ?

Je ne parlerai ici qu’en amateur évidemment.
Dans l’esprit, c’est emprunter des routes jusqu’alors invisibles à mes yeux, mais que je pressens ou devine, quitte à être bousculé, c’est une manière de se sentir vivant, de se compléter, d’apprendre, d’avancer.
C’est valable quel que soit le domaine artistique …


  1. Rédigez votre épitaphe.

Je ne reviendrai pas !


  1. Sous quelle forme aimeriez-vous revenir ?


Je ne reviendrai pas.



Commentaires

  1. Des questions que je note à l'intérieur de moi-même - histoire d'éviter les plagiats complets - dont les réponses permettent de vous imaginer. On aurait presque envie de vous rencontrer avant le "non-retour". Mais on ne le fera sans doute à cause du côté ours... ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais si, un ours qui sait poster des lettres, ça m'intéresse grandement. Et surtout s'il a les petites oreilles qui sont toutes fragiles! :-)) Bises alpines et merci pour cette belle découverte de votre personnalité, de votre pilosité et de tout le reste. :-))

      Supprimer
    2. Gballand > Sait-on jamais !!!

      Dédé > voilà, un ours avec une voiturette jaune.

      Supprimer
  2. Toujours très apprécié l'exercice ! Du coup, tiens, écho chez la Taulière qui prend quelques minutes pour s'amuser...
    Et pas si facile, à l'usage :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Selon les questions, du direct et de l'indirect, du spontané et du "tarvillé"... un peu !

      Supprimer
  3. Bel exercice au K par K.
    J'aime les réponses concises et que celle sur l'art déborde des deux lignes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci chère Tania !
      Un peu de style, pas mal d'amusement, beaucoup de vrai ( mais où???) !!!!!

      Supprimer
  4. J'aurai aimé être votre amoureuse Monsieur K: 50 lettres le même jour, c'est d'une galanterie folle, et puis au final, 50 mots, ça tient sur 3 lignes ... D'amour vos yeux marquise me font ... ??? Mais je n'aurai eu aucune chance, j'adore les trucs à franges !

    RépondreSupprimer
  5. Rédiger son épitaphe, une question de savoir-vivre.
    Toujours créatif et amusant, K, merci !

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire