vendredi 31 août 2018

Choses et autres

Canicule 
mais l'été n'en fut pas minuscule
en ces 45 jours d'interruption "diffractives". 
Une sélection en images de différents moments, 
tous en août.
 

 
Les Baux de Provence (4 photos).
Scénographie sur Picasso et les peintres espagnols. 
Ensemble sage de facture classique. 
Ce qui valait le coup (spectaculaire) était le cadre, parfait pour ce dispositif.


Même endroit, un peu plus tard, 
scénographie "Flower Power"

Immersion garantie. 


 Et en plus, au frais !!!


Les tubes des années 60 étaient au rendez-vous.
Dans les rues de cette ville imaginaire raisonne la musique formidable des sixties, 
du mythique album Sgt Pepper des Beatles 
à la musique psychédélique de Jimi Hendrix 
en passant par les Rolling Stones, Simon and Garfunkel et les Beach Boys... 

Un bon moment ! 

Changement de décor. 

Dehors. Nocturne. 
Fête au village. 
Abstraction des feux  


Bougeons encore. 

Eloge du pas de côté  (Le voyage à Nantes)
Appliqué à la lettre : nous n'y sommes pas allés.  


Ultime déplacement.

Promenade pédestre à Nogent. 


Etrange château au "parc culturel de Rentilly"... 
(A l'est de Paris, en bord de Marne.)
 

Prenons de la profondeur... 



Arbres. 
Curieusement pas recouverts de plaques réfléchissantes...


 Son vert m'a happé. 




Vénérable. 
Étonnant qu'ils n'aient pas indiqué son âge... 


Repassons la marche avant ...
et ce week-end, ce sera musique 
avec les Rendez Vous de L'Erdre !  

12 commentaires:

  1. Et bien! Ce fut un été plein de belles découvertes. J'aimerais bien voir les baux de Provence, rien que de voir tes photos, cela me démange. (mais je ne me gratte pas). Et puis ce château étrange, perdu au milieu de nulle part, et que dire de ces patriarches qui veillent sur nous dans nombre de forêts. Merci pour le partage. Bises alpines et belle fin de semaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Damalpine.
      Je n'avais pas remis les pieds aux Baux depuis...hum...45 ans ;-)

      Supprimer
  2. On prolonge les estivités ici ! Les Baux, c'est tentant, ce n'est pas la première fois que l'évocation de ce lieu émoustille ma curiosité. Belles photos, la présence des silhouettes dans le champ est pour une fois un plus. J'ai apprécié le dépouillement du pas de côté;) et cette étonnante construction contemporaine qui n'a rien d'un château.
    On revient donc sur l'à côté ce week-end ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le château en est un au départ, il a été recouvert et reste d'ailleurs accessible. Il y a bien des portes!

      Supprimer
  3. Un été ou vue et ouïe ont été mises au parfum ;)

    RépondreSupprimer
  4. Belle variété estivale, merci K.

    RépondreSupprimer