lundi 20 novembre 2017

Cross That River



 




* notes sur les SOURCES (ou… Rendre à César)

Photo Michel Clair

Texte : il a été écrit avec clairement en tête le film « Crazy Heart » (avec Jeff Bridges) dès le départ.

Evoquant la vie sur la route, en tournée, d’un chanteur country vieillissant qui sillonne les bars de seconde zone. Les trois dernières lignes du texte proviennent directement du film, elles sont chantées par Robert Duvall dans une magnifique scène porteuse d'espoir où tous les deux pêchent dans une barque.
Enfin, le titre du texte est tiré des paroles d’une chanson de Joni Mitchell.

6 commentaires:

  1. Poor little thing... Je n'ai pas vu le film, mais je l'imagine à travers votre texte. Au bout du rouleau comme on dit, pourvu qu'il lui reste encore quelques feuilles pour écrire une nouvelle chanson...

    RépondreSupprimer
  2. un texte qui en dit long sur la solitude du "chanteur de fond"

    RépondreSupprimer
  3. Parfaite mélancolie... Et voilà que résonne dans ma tête, tandis que je lis ce beau texte, la voix de Bashung "Je m'appelle Samuel Hall... et je vous déteste tous"... https://www.youtube.com/watch?v=h2SMvs15pdE

    RépondreSupprimer