Futur

Le futur diffractif commence seulement aujourd'hui. 
 
Des messages m'ont gentiment rappelé à mes... devoirs ? 
Oh, je n'ai pas exactement fait l'école buissonnière, non, j'ai simplement et seulement été très occupé ailleurs et dehors !
 
La "saison" qui s'ouvre sera celle des titres en F, la précédente était celle des I, une règle apparue au hasard en totale improvisation et que j'ai souhaité poursuivre en épelant le titre du blog. J'aime profondément ces règles absurdes. 
Dois-je y voir par ailleurs une intention inconsciente de pédigrée, et donc finalement est-ce que ce blog est un chien ?

J'avais laissé de la musique fin juin, je pense compléter, prolonger la liste occasionnellement, un billet en sera l'objet si c'est le cas.

Cet été fut classique, il n'a rien eu de particulier, je veux dire d'inhabituel en dehors de la situation générale, ou de la météo très variable. 
J'ai mâchonné le temps. C'est bien.
 
Deux expos début juillet. 
Et une début août. Ici. Saurez-vous où ?

La tour Luma de Frank Gehry, à Arles (Bouches-du-Rhône).
(c) Le Monde 
 
Mais...
 
Je ne suis toujours pas retourné voir un film. Je ne suis toujours pas allé voir un spectacle. Je n'ai pas assisté non plus à un concert. Il me semble bien que ça va me reprendre. 
 
La lecture ne m'a pas lâché, écouter mes musiques non plus.  
 
Vous aviez peut-être noté que le "rythme de publication" diffractif avait ralenti entre janvier et juin. Je ne sais pas ce qu'il en sera en cette saison F, je peux dire que je serai présent mais j'ignore encore si je retrouverai la fréquence d'origine, quelque chose comme tous les quatre ou cinq jours. 

Quant aux projets et aux pistes, ils sont bien là dans ma besace. 
 
N'attendez pas de révolution dans ce qui constitue l'ADN diffractif, le côté poético-ludique va rester majoritaire, pas de tribune politique, pas de rubrique people, pas de philosophie de comptoir édifiante, non, comptez plutôt sur de l'imprévu et de l'inattendu - du moins je l'espère pour vous- sur les sujets abordés ! 
 
A bientôt ?  







 

Commentaires

  1. Les règles absurdes, les meilleures car elles piquent le cerveau ;)
    Ah, cette musique ne m'est pas tout à fait étrangère et l'inattendu pourrait bien arriver à la fin de l'écoute, tant mieux ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous serez servie question piqûres, sauf que le moustique cèdera place au loustic !

      Supprimer
  2. Un fil.. De faire... Fantaisiste et farfelu
    Forcément ça fidelise le facteur...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pile poil, Paula prend pleinement pied pour participer : pur plaisir !

      Supprimer
  3. tout pareil pour le bilan des vacances: des livres mais pas de film, non plus de spectacle digne de ce nom, un concert sous la pluie, et même pas d'expo ... en Arles ou ailleurs. Bonne arrivée chez vous, Monsieur K ! Et pour vos pages à venir (va pour le F, on va pas se fâcher) c'est comme vous le sentirez , elles sont toujours bienvenues ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette tour (Luma) n'est certes pas l'Arlésienne pour vous, chère Espiguette.
      Bravo.
      A bientôt !

      Supprimer
  4. Waouh, superbe musique pour ton retour, merci !
    Poético-ludique, inattendus, excellent, excellent.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire