Insertion /Imitation /Incomplet



 
Comme annoncé, voici les réponses à vos demandes. Que je publie en deux billets pour une question de "digestion" !
Bien amicalement ! 
 
100 % des Caphys ont demandé ceci (Insertion). 
En véritable exercice de style, celui-ci est puisé à la source : on le retrouve dans l'ouvrage de Raymond Queneau en page 38 du Folio poche Gallimard édition de mai 1985. 


Continuons, avec 100% de gballand ( son blog est ici : http://presquevoix.canalblog.com/) qui a posé la requête suivante : Imitation. 

Il s'agit d'une contrainte que je me suis donné tout seul, l'idée m'est venue d'appliquer au texte souche de 2021 de Clémentine Melois la forme du texte souche de 2020 de Raymond Queneau. 

Voilà de quoi observer plus finement l'effet : 

 


IMITATION


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour être complet, Tania (dont le blog est ici http://textespretextes.blogspirit.com/)  a choisi INCOMPLET, un titre qui cache en fait différents caviardages, chacun étant titré selon l'effet obtenu  (en principe). 





Commentaires

  1. "Il se penche il voudrait attraper sa valise" : je vote pour ce sonnet, bravo.
    Merci pour "Oscourt !", très efficace en un rien de temps.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Tania, j'espère que la "commande" a donné satisfaction !

      Supprimer
  2. Tiens, j'ai dû faire une très mauvaise manœuvre, mon commentaire a été avalé par un dragon mutant....je reprends.
    Oscarinsérer est mon favori, super.
    Vouloir être capitaine, c'est le cas de Espronceda, poète que tu trouveras bientôt, avec des pirates chez moi, oui !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A voir bientôt chez toi, sans faute !
      Merci pour "Oscarinsérer" !

      Supprimer
  3. Les contraintes que l'on se donne seul sont les meilleures ;)
    Ah, le plus grand plaisir du lecteur, c'est beau d'y penser... surtout pour les frissons ressentis avec un dragon.
    Diantre, un château érectile, ça surprend, surtout face au dragon mutant. J'aime beaucoup "on regrette à la fin les belles parenthèses" et ce goût de vanille qui ne dure pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toujours cette lecture fine et précise, merci !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire