Instants Immobiles

 






Commentaires

  1. Coucou K et bravo. Les gens sur les bancs des digues ont quelque chose de rassurant et pathétique.
    Je pourrais jouer charade au scrabble, que sais-je, "adhéra" qui laisse C , on dira le C(oucou) du début ? Navrant, ça tombe comme une "drache", d'ailleurs imparfaite puisqu'il reste A qu'on mettra à la fin, voilÀ (pas trop grave, l'accent).
    Ouf, je sors, bon week-end.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le compte est bon !
      Merci pour ce funambulisme éclairé cher Christw !

      Supprimer
  2. j'adore ce genre de clichés mais je suis moins balèze en carades

    RépondreSupprimer
  3. Les charades remplissent notre vie de personnages covid, merci de nous obliger à réfléchir sur votre blog à une charade en plans divers.
    "L'éventail de questions" et de "possibilités" remplira ma journée de contemplation face au ciel gris, merci.

    RépondreSupprimer
  4. Pour ne pas rester en rade je donne ma langue au chat.
    Plouf plouf

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire