Incidence

  


Mot imposé : capiteux

 

 

Bon sang ça pèle

et j’ai rien en stock

Tu pourrais me dépanner

pour quelque temps

je te rendrai ça

au centuple et au plus tôt

dès qu’il fait beau

la voisine comment dire

une pas facile du genre rigide

rien voulu entendre

t’avais qu’à t’organiser

au lieu de te la couler douce

feignasse va donc …

danser ! 

ô la leçon…

quasi un fromage

-comme mon autre voisin-

déconfit dans son arbre

là-bas dans le fond

ô l’humiliation

ô la consternation

j’ai comme qui dirait

raté ma danse du ventre 

 

 

 

Ah

Depuis je tire sur

tout ce qui… bouge

finie la décadanse

à moi rumba ou zumba

polka je viens à toi pas à pas

je fais plus cas

de la mazurka

et depuis, tiens,

j’ai oublié ma voisine

c’ te garce

mais pas mon voisin

oui,

depuis y a le tango,

si ... capiteux…

moi je suis tango

il est tango

on a a le rythme dans la peau

Un renard ?

Mais quel renard ?

 

 


Commentaires

  1. Tiens, cela me rappelle une cigale et une fourmi. Et puis aussi un renard et un corbeau. C'est la jungle par chez toi! Variations sur des fables, j'adore. Bises alpines.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Dédé, bises atlantiques depuis la jungle et le bestiaire réunis !

      Supprimer
  2. Attention aux contredanses et aux danseuses coruscantes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ça pourrait finir en java de tous les diables !

      Supprimer
  3. Ainsi dansent les idées sur la feuille du Taulier...

    RépondreSupprimer
  4. Señor K chanterait-il lui aussi
    "Moi je suis tango, tango
    Je l'étais dans mon berceau " ?

    Comme Dédé, ces variations m'enchantent, yes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien vu chère Colo,
      je ne le chante pas mais j'ai envisagé de le placer dans le texte, n'en retenant finalement qu'un morceau !
      A bientôt.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire