L comme Lundi

Lundi 13, "ça" va causer dans le poste...
Un pronostic ?
Deux indices : 


"Nous savons bien en effet, puisque la maison brûle, que la dernière cartouche de l’ultralibéralisme est de créer de l’invisible là où ça souffre et saigne."
Pierre-Louis Basse 



« Quel style ! qu’il est guindé ! que d’exclamations ! que d’apprêts ! quelle emphase pour ne dire que choses communes ! quels grands mots pour des petits raisonnements ! Rarement du sens, de la justesse ; jamais ni finesse, ni force, ni profondeur. Une diction toujours dans les nues, et des pensées qui rampent toujours. »

Jean Jacques Rousseau 

Commentaires

  1. Hum! Je sens que je vais encore me mettre du monde à dos, mais bon... j'y vais quand même.
    Quand on me dit ultralibéralisme, je pose des ??? Je ne connais personne qui s'en réclame. C'est clairement un terme tel que ceux dont usent les communistes. Je ne comprends pas comment le communisme peut encore exister. Pardon.
    J.J. Rousseau, l'homme qui fustigeait l'idée même de civilisation, et qui niait le fait que rien n'est plus inégalitaire que la nature...
    Comme je déteste les procès d'intention, (dont je suis souvent la cible), je préfère juger sur pièces.
    ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A dos, à dos, ah tiens tu fais ça toi ? ;-)
      En tout cas, merci de ta franchise.

      Il est vrai que Pierre Louis Basse est issu d'une famille communiste, je n'en suis pas tout-à-fait sûr pour Jean-Jacques Rousseau.
      Ces deux citations, et je mesure bien qu'une citation ça vaut ce que ça vaut, je l'ai même écrit ici même il y a peu, ces deux citations mettent en cause le langage et la communication qui masquent tout, qui dispersent.
      Après sur le fond, politiquement, chacun se fait son idée, bien évidemment.

      Dans la situation actuelle, qui est une crise sanitaire grave et certainement pas une guerre, je n'apprécie pas vraiment les effets de manche de 30 minutes d'un comédien manifestement limité.
      En 10 minutes, tout cela serait plus rigoureux et efficace.
      Enfin, j'ai écouté - en différé- et lu la déclaration, de mon point de vue, je ne trouve pas matière à en rabattre sur quoi que ce soit, si, ça à l'air d'être un peu moins la guerre.

      Supprimer
  2. Deux citations qui nous font entrer au coeur du problème.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voir ce que j'ai répondu juste au-dessus sur "la com"..

      Supprimer
  3. Réponses
    1. En fait, j'ai vu en différé et j'ai lu la déclaration.
      Et puis je pense que malheureusement pour nous, bien d'autres que lui auraient fait exactement pareil...
      A bientôt Ginou.

      Supprimer
  4. Ah que voilà des citations bien choisies ! La diction dans les nues et la pensée qui rampe, c'est un troublant portrait où je ne m'y connais pas...
    Bravo pour les trouvailles :)
    Taulière qui rit dimanche (et lundi)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est aussi malheureusement un triste constat qui court depuis tant d'années :-(

      Supprimer

Publier un commentaire