Laboratoire Mixage III

J'ai plaisir à publier une superbe contribution de la Taulière
( ... à qui j'envoie toutes mes amitiés acolytico-pyramidales et remerciements égyptiens)
et je joins (tout en bas)  mes dernières élucubrations du même type.







Si on se met à échanger entre "mixeurs", quelques précisions :

On peut sélectionner une page (et là c'est au hasard) et chercher l'autre page (moins au hasard) successivement d'un bouquin à l'autre... j'ai commencé comme ça. 
 Maintenant je sélectionne d'abord plusieurs pages à l'avance, j'en tire les trois phrases et je ne fais les appariements qu'après coup en recherchant les associations les plus "porteuses" selon l'intention recherchée. Il faut en fait pas mal de matériau, et il y a pas mal de chutes !


Cela me permet un "lissage" pour que "ça colle" un peu, dans le but d'éviter des associations de phrases trop éloignées, voire incongrues. L'idée générale est cependant de conserver et favoriser un décalage pour aller vers l'imprévu, l'étrange, le bizarre, voire l'absurde, sans exclure d'autres registres ( loufoquerie, absurde seront testés !!!).

Donc, à suivre !








Commentaires

  1. Merci beaucoup pour l'ouverture des colonnes 10fractionnées !
    C'est un exercice très fructueux que ce "labo-mixage".
    Tes dernières productions deviennent plus structurées. On sent la forme se travailler peu à peu... Et, lorsqu'apparaît un livre qu'on a lu, c'est un jeu de retrouver "ses" phrases ! On n'y arrive pas toujours (relire, donc :)
    Le hasard c'est pas mal aussi, mais j'avoue, pour ce premier essai, avoir "glissé" d'une page ici ou là, ne trouvant pas d'aliment potentiel dans la page "de hasard"...
    La Taulière, mixeuse débutante

    RépondreSupprimer
  2. J’aime l’idée du hasard pur pour le choix des pages. Après on peut sans doute prendre une phrase plutôt qu’une autre.

    RépondreSupprimer
  3. Ne pas savoir si l'on est fou ni comment le savoir : Peter Stamm est magistral dans sa douce indifférence du monde.
    Un labo de mots pas sot...
    À bientôt cher K.

    RépondreSupprimer
  4. Tous > Merci de vos passages et commentaires.

    RépondreSupprimer
  5. Quand on s'arrange avec le hasard, le résultat est surprenant, plaisant!

    RépondreSupprimer
  6. Hola K

    Inter-mixage. Paragraphe 1 :


    Son ravissement était tel qu'elle s'épanouit sur les lèvres du général.
    C'était celui-là, il aimait les jardins.
    Il avait un dada pour clamer son émerveillement.

    - Tu es venu faire quoi ?

    Des échanges dans le secret des ténèbres.

    Ce soir, il pouvait dormir...

    RépondreSupprimer
  7. Bien joué, belle contribution !

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire