35 Variations - épisode VII



 
35 variations sur un thème de Flaubert – 



00 Texte-souche
Nous étions à l’étude, quand le Proviseur entra, suivi d’un nouveau habillé en bourgeois et d’un garçon de classe qui portait un grand pupitre.

01 Réorganisation alphabétique
AAAAAAAA  BB CC DDDDDD EEEEEEEEEEEEEE GGG H IIIIIIIII LLLLL NNNNNNNNNNN OOOOOOOO PPPP QQ RRRRRRRR SSSSSSS TTTTTTT UUUUUUUUUUUUU VVV

02 Anagramme
BouDDHA, gentil guide bleu, Quand GUsTAVE ECRIVAIT, lui PRENAIT ENCRE PAPIER POUR TRACER ; BOUDONS-NOUS des œuvres nous inquietant ? NON.

03 Anagramme (autre)
UN INDIVIDU ACCOURU QU’ON TROUVA PARANO  (DES GENS blets DITS PEDANTS ) ATTENDit UNE AVERSE SONORE,BLING, POUR LE GUEULOIR, LIEU PHARE UNIQUE

04 Lipogramme en A
Nous étions en étude lorsque le proviseur fit son entrée, suivi d’un être vêtu en bourgeois et d’un jeune homme de cours porteur d’un pupitre conséquent.

05 Lipogramme en I
En notre présence à l’étude, le chef du collège entra, accompagné d’un nouveau vêtu comme ceux du bourg et d’un garçon de classe portant un grand bureau.

06 Lipogramme en E
Nous absorbions nos topos, gros travail, quand un patron d’ici vint, suivi d’un frais arrivant dans son costard du bourg, plus un garçon du cours portant un grand lutrin.

07 Translation (+7)
Nous étripions à l’euphonie quand le prunier entrouvrit, supporté d’un noyauteur hagard en bourguignon et d’un garde-chiourme de claustrophobie qui postsynchronisait un grandissant purgeur.

08 Palindrome (strict)
XXX

09 Bourdon 
Nus étions à l’étude, quand le Proviseur entra, suivi d’un nouveau habillé en bourgeois et d’un garçon de classe qui portait un grand pupitre.

10 Double bourdon 
Nus étions à l’étude, quand le Proviseur enta, suivi d’un nouveau habillé en bourgeois et d’un garçon de classe qui portait un grand pupitre.

11 Épenthèse
Nous étions à l’étude, quand le Proviseur entra, suivi d’un nouveau habillé en bourgeois et d’un garçon de classe qui portrait un grand pupitre.

12 Négation
Nous n’étions pas à l’étude, quand le Proviseur n’entra pas, nullement suivi d’un nouveau pas du tout habillé en bourgeois et pas davantage d’un garçon de classe qui ne portait absolument pas un grand pupitre.

13 Insistance 
Lui, et, et puis lui, et aussi lui et lui, eux, enfin nous tous étions bien là à repasser nos leçons , nos devoirs, on appelle cela l’étude,  quand le chef d’établissement, le proviseur , arriva, entra et fit irruption – en même temps- suivi, accompagné d’un nouveau, quelqu’un qu’on ne connaissait pas, qu’on n’avait jamais vu, habillé -avec des vêtements sur lui - comme un bourgeois, ressemblant à un négociant, et flanqué d’un garçon de classe, une sorte de manœuvre qui portait, transportait et apportait un grand, pas un petit non, un grand pupitre, qui allait faire office de bureau.

14 Ablation
Nous étions à l’étude, quand le Proviseur entra, suivi d’un garçon de classe qui portait un grand pupitre.

15 Ablation (autre)
Nous étions à l’étude, quand le Proviseur entra, suivi d’un nouveau habillé en bourgeois et d’un garçon de classe.

16 Double ablation
Nous étions à l’étude, quand le Proviseur entra, suivi d’un garçon de classe.

16 bis Triple ablation
Nous étions à l’étude, suivi d’un garçon de classe.

17 Contresens
Le proviseur indiqua la sortie au pupitre pendant l’étude.

18 Autre point de vue
Le garçon de classe ne révisait pas ses leçons.

19 Variations minimales
  • Nous étions à l’étuve, quand le Proviseur entra, suivi d’un nouveau habillé en bourgeois et d’un garçon de classe qui portait un grand pupitre.
  • Nous étions à l’étude, quand le Proviseur entra, suivi d’un nouveau habillé en bourgeois et d’un garçon de classe qui pontait un grand pupitre.
  • Nous étions à l’étude, quand le Proviseur entra, suivi d’un nouveau habillé en bourgeois et d’un garçon de chasse qui portait un grand pupitre.
  • Nous étions à l’étude, quand le Proviseur entra, suivi d’un nouveau habillé en bourgeois et d’un garçon de classe qui portait un gland pupitre.

20 Antonymie
Je manquais à l’oisiveté quand l’auxiliaire sortit, précédé d’un vétéran dénudé en paysan et d’une fille individuelle qui lâchait une petite chaise.

21 Amplification
Nous repassions vingt siècles d’histoire de la philosophie quand, en une sorte de coupure épistémologique imprévue, le créateur, seul maître à bord devant les hommes, accosta sur les rivages mentaux de nos univers et prit possession de nos esprits, accompagné physiquement d’un arriviste aux dents longues vêtu comme dans la haute et qui n’était pas loin de se la péter, assisté également d’un collaborateur qui n’était en réalité qu’un esclave chargé du sale boulot et qui transportait à mains nues un pupitre énorme et lourd qu’il avait dû cirer le matin même.

22 Diminution
En pleine étude, le Proviseur entra suivi de deux garçons, dont l’un avec du matériel.

23 Permutation
Quand le Proviseur entra, suivi d’un nouveau habillé en bourgeois et d’un garçon de classe qui portait un grand pupitre, nous étions à l’étude.

24 Contamination croisée
  • Nous étions à l’étude, l’incapacité de l’esprit humain à mettre en corrélation tout ce qu’il renferme.
  • À mon sens, la plus grande faveur que le ciel nous ait accordée, c’est quand le Proviseur entra, suivi d’un nouveau habillé en bourgeois et d’un garçon de classe qui portait un grand pupitre.

25 Isomorphisme
Nous marchions à l’ombre, quand la forêt tomba, flanquée d’un soleil paré comme un parvenu et d’une lune de miel qui dégustait un beau croissant.

26 Synonymie
Nous nous trouvions en cours lorsque le Directeur entra, accompagné d’un inconnu fringué en citadin et d’un gars de l’école qui charriait un bureau de taille.

27 Fine déduction
Après cela, nous nous trouvâmes un de plus dans la classe.

28 Contamination (autre)
Nous étions à l’étude, Sherlock Holmes prit la bouteille au coin de la cheminée, quand le Proviseur entra, suivi d’un nouveau habillé en bourgeois et d’un garçon de classe qui portait un grand pupitre.

29 Isoconsonnantisme
Noisettes et laitues, du cola, pas vous autres, sauvez donnez vos bibis rouges
De gore, scié d’éclats : ça caporal, tes tongs ripent, peintre !

30 Isovocalisme
Joue les pions pas déçu, lance joli jeu en appui divin, joue beau pari des cent coups, sois fier hein baron, de ça, rigole aime un sang unique.

31 Isophonisme
 Nous, c’est-y onze à laitue de Caen, le preux au viseur en trace, oui, vide un mou d’veau à billet hambourgeois, aide un « gare ! », sonde Klaski , porte hait Ingres en pull pitre.
32 Boule de neige clinamenoïde (strict)

N
Ou
s éti
ons à
l’étud
e, quan
d le Prov
iseur ent
ra, suivi d’un
nouveau hab
illé en bourg
eois et d’un gar
çon de classe qu
i portait un gran
d pupitre.Gustave.
32 bis  Boule de neige clinamenoïde 

Nous y
étions
à l’étude,
quand, ô, le
Proviseur
entra, suivi
d’un quoi déjà
je ne sais plus
comment ? c’est ça :  
nouveau habillé
vêtu en bourgeois
et  venant après lui  
d’un garçon de classe
qui portait en costaud  
un assez grand pupitre.
33 Hétérosyntaxisme
Un nouveau habillé en bourgeois et un garçon de classe qui portait un grand pupitre suivaient le Proviseur à son entrée dans notre étude.

34 Alexandrin(s)
Nous étions à l’étude, quand le Proviseur
Entra, suivi d’un nouveau habillé lui en
Bourgeois et d’un garçon de classe qui portait
Facilement ce qu’on appelle un grand pupitre.

35 Interrogation
Etions-nous à l’étude ? le Proviseur entra-t-il ? Était-il suivi ? Était-ce d’un nouveau habillé en bourgeois et d’un garçon de classe ? Et celui-ci portait-il un grand pupitre ?



Commentaires

  1. Hilarant !!! Quel boulot ! Bravo, K.
    A partir de "Translation (+7)", j'ai éclaté de rire - merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci Tania !

      Et les IV, V et VI sont disponibles !!! Voir en avril.
      Et tiens il me faudra rediffuser le I, II, III sur Kafka, Carroll et Buzzati !

      Supprimer
  2. Quel bon moment grâce à ton talent et ton boulot! Chapeau et merci pour cette bonne récré...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'un jour de pluie, c'est idéal !

      On ne passe pas le même temps selon les parties.
      Les anagrammes c'est long.

      Supprimer
  3. Pour le 4, suivi d’un être ?

    RépondreSupprimer
  4. Ah on se régale, on s'ébaubit, on pouffe (moi aussi, dès le S+7 mais déjà avant, j'anticipais un sourire gourmand qui n'a pas été démenti), et je crois que je vais tenter l'aventure un de ces quatre. Mais bon, quand on voit le boulot, ça fait hésiter...
    Taulière tentée ! (comme Saint-Antoine ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chiche !
      Sinon j'ai le projet de mener à bien 35 variations. j'en ai déjà accompli 20 %.
      Zola, Walser, Hemingway dans les cartons !

      Supprimer
    2. 1225 possibilités, donc, moins 35 palindromes... Voyons... Prometteur, le choix de romanciers, un petit Balzac, peut-être ? Bon, je vais m'y pencher de mon côté, j'ai déjà ma phrase socle :)

      Supprimer
    3. Toute suggestion balzacienne sera bienvenue, je ne l'ai point couché sur ma liste qui se monte pour l'instant à 12 incipits supplémentaires !

      Supprimer
    4. ET d'ailleurs c'est davantage (1295 possibilités) que 1225 vu qu'il y a des "bis" et "ter" qui se promènent...
      ;-)

      Supprimer
  5. Bravo pour ces Exercices Queneauphiles

    Et comment réagirait un traducteur en ligne (Reverso) avec cette même phrase, "exécutée" de langue en langue ?

    Français :
    Nous étions à l’étude, quand le Proviseur entra, suivi d’un nouveau habillé en bourgeois et d’un garçon de classe qui portait un grand pupitre.

    Français-Anglais :
    We were studying, when the principal entered, followed by a new man dressed as a bourgeois and a schoolboy wearing a large desk.

    Anglais-Espagnol :
    Estábamos estudiando, cuando el director entró, seguido por un hombre nuevo vestido como un burgués y un colegial con un escritorio grande.

    Espagno-Japonais :
    我々は勉強していました、そしてその時新しい男によって、後に続かれて(続けられて)、入られた部長は大きいオフィスを持って中産階級市民と男子生徒に変装しました。

    Japonais-Arabe :
    المخرج الذي تم اقتحامه من قبل متنكر في نفسه كمواطن من الطبقة الوسطى وولد طالب بمكتب كبير درسنا وتبعه لاحقا رجل جديد (واستمر).

    Arabe-Hébreu :
    המנהל שהיה שבור לתוך על ידי הסתיר את עצמו כ/כפי שאזרח שכבות ביניים וסטודנט נולדו במשרד גדול שנלמד ועקב אחר כך על ידי איש חדש ( והמשיך ).

    Hébreu-Russe :
    Менеджер, который там ворвемся , скрыл вас себя как. гражданин среднего класса и учащийся был рожден в большом офисе, который изучен и в результате позже новым человеком (и продолженный).

    Russe-français :
    Le directeur(manager) qui nous nous précipiterons là, vous a caché de lui comme. Le citoyen de classe moyenne et le stagiaire était birthed dans le grand bureau(fonctions) qui est examiné et en conséquence plus tard par la nouvelle personne (et continué(continu)).

    Aucun doute, c'est bien plus clair. On se croirait dans une administration...

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire