Imprévu



Parfois 
quelque chose mais quoi 
surgit et tape l'oeil
s'invite dans le champ visuel 
L'impression 
pour peu qu'on la cueille
à ce moment
peut conduire à ce qui surprend
et le quelque chose mais quoi,
non perpétré, accidentel
qui est là 
frise l'abstraction
  

Commentaires

  1. Un oeil géométrique, superbe photo.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme indiqué, j'ai cueilli ça au vol, dans l'instant en empoignant la tablette !

      Supprimer
  2. ... La frise même beaucoup, tout en étant bel et bien fragment du réel... C'est de l'Espiguette dans le texte ;-) et très réussi !

    RépondreSupprimer
  3. Une belle photo géométrique. Parfois, la lumière et les formes nous donnent de superbes tableaux. Bises alpines et bon dimanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est venu me titiller le champ visuel en effet !

      Supprimer
  4. Entre dehors et dedans, la lumière souligne l'ombre. Une photo qui donne un peu le vertige, waouh !

    RépondreSupprimer
  5. Cueillir les impressions est un très bon exercice ! Sans parler du "quelque chose mais quoi" qui nous oblige à faire des liens ;)

    RépondreSupprimer
  6. ah, zut, je m'étais fendue d'un texte où je tentais de narrer ce moment magique de la rencontre avec une vision qui fait image, la sensation de pouvoir la perdre, la fragilité de l'instant la fébrilité, l'excitation et toutes ces choses qui se passent en très peu de temps quand on veut la cueillir ! Et j'ai perdu ce texte en déclinant mon blaze et tout le reste dans les cases prévues à cet effet ...
    Ca se terminait comme ça" vous l'avez fort bien cueillie !"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci. Occasionnellement, je tenterai à nouveau de cueillir !

      Supprimer

Publier un commentaire