vendredi 15 juin 2018

Le changement c'est quand ?

Après avoir monologué sur un banc public 
vous vous êtes assoupi(e) 
mais en vous réveillant, tout porte à croire 
que vous avez changé de sexe.
Affreuse ou plaisante réalité ou encore fantasme, 
racontez-vous en vers ou en prose..


Nuageusement je me réveille 
Je suis apparemment
tombé du banc
Où je m’étais assoupli
Je me sens
Un peu comme près d’un lac
Où je m’étais endormie
Je ne me sens plus le gaillard d’avant
Pourquoi comment ?
Derrière le rideau de brume
De mon esprit
Que se passe-t-il, inpettotisé-je en voix off sans redouter le pléonasme
Le banc était empoisonné ?
Non !
Réfléchissons c’est pas du luxe
Sourcils circonflexes 
Tâtonnement et exploration
Alors non,
ce n’est pas un costume couleur chair
avec une fermeture éclair
je change de cape
C’est plus complexe
Et je me sens perplexe
Mon habitus décroche, s’étire, latex  
Je ne vais plus pouvoir  
Décocher des flèches avec mon arc réflexe
Je balbutie mon sexe
Je ne sais plus mon texte
Et pourtant j’me frotte le cortex
Au silex
J’y comprends rien, c’est pas de l’intox
C’est un paradoxe hétérodoxe
Et
-Quoi ? Allez voir le bon dieu
Non, ne vous adressez pas à mes seins
J’apprends tout juste le convexe
au niveau thorax
et je vous passe les annexes
l’estomac dans les talons aiguille
Je vais pas savoir faire, j’demand’rai à mon ex
Aïe voilà qu’il faut que j’ajuste ma syntaxe
Fini le prolixe
Principe d’incertitude, où sont les axes ?
Y a plus de repères, de points fixes
Ça a changé au niveau de l’entraxe
J’me sens fragile comme du saxe
Depuis que j’ai changé de sexe
Soucieux, à l’index
Panique, vortex
Merde j’y pense mon entretien d’embauche
Dégât connexe
La parallaxe me malaxe  
Potentiellement discriminée
Inégalisée out of the box
Homme sweet homme ?
Fini le phénix !
On me joue un sale remix
Au secours le 15
Qui a un kleenex ?
Me réveiller
Oui, ah ça va mieux
Mais  
Tiens je dors toujours,
Et même je dors encore  
Ai-je pris mes réalités pour des désirs
Rêver son rêve
En tenue d’Eve


10 commentaires:

  1. Vous vous en sortez bien Mr K. Trop bien même, et bien au-delà de la proposition.
    "J’apprends tout juste le convexe au niveau thorax et je vous passe les annexes (...)
    Je vais pas savoir faire, j’demand’rai à mon ex"
    Il y a du Bashung là-dedans ... J'adore !

    RépondreSupprimer
  2. C'est ça, c'est peut-être encore la faute du banc?:-))
    Comme Espiguette, j'ai adoré. Tu ajustes parfaitement ta syntaxe...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au bout du bout du raisonnement, l'explication, c'est le banc !

      Supprimer
  3. Quand même je m'interroge sur le fait que devenir femme serait un "sale remix" ???? Ah, un moment de panique sans doute, on l'aurait à moins ! (Moins que rien dans l'entraxe, c'est possible ? :)
    Hormis cette très légère réserve, je trouve la description du processus absolument épatante, on s'y croirait (encore qu'imaginer ça, c'est pas gagné) !
    Merci pour ce voyage dans l'intersexe sidéral :)
    La Taulière (plus sûre de rien, du coup)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement en relisant à l'aune de ta remarque ça peut paraître ambigu, mais dans mon fil et mon esprit le sale remix c'est le sale tour de l'entretien d'embauche dont la donne change ! La ligne sautée ne s'impose pas ! Donc je l'enlève !

      Supprimer
  4. Trop d'honneur ! Mais oui, relu et c'est fluide (comme le changement en question...) et la relecture confirme le sentiment d'épatance. Tu tiens là un très beau texte sur une très belle idée !
    Taulière once more

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh mais pas de problème, si ça me permet d'avancer et de peaufiner, sans toutefois lisser ;-)

      Supprimer
  5. Mutation joliment dite !
    Beaux mois d'été, K.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci cher Christw.
      La pause ici c'est très bientôt !

      Supprimer